Partagez | 
 

 Oh, tu as des frissons ? Ce n'est que moi. - Hajime Yukito

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hajime Yukito


avatar
► Ta couleur : Bleu clair
► DC : Nein
• Inscription : 21/07/2017
• Messages : 8
○ Sexualité : Bisexuel
○ Pouvoir : C'est simple, je peux geler n'importe quoi !



MessageSujet: Oh, tu as des frissons ? Ce n'est que moi. - Hajime Yukito   Ven 21 Juil - 21:53



Stupides... Vous êtes tous stupides.



Hajime Yukito



• Sexe ; masculin
• Âge ; 18
• Origine ; Japonaise

• Pouvoir ; Je suis le froid ! Ce que je touche se met à geler. Un soupir, et c'est toute la pièce qui se transforme en frigidaire.

• Sexualité ; Bi, mais des difficultés à assumer mon attirance envers les hommes.
• Groupe ; Etudiants



• As-tu un fétiche ; Le feu ? Tout ce qui brûle, c'est excitant, ça représente l'interdit à mes yeux.

• Ton animal favori ; Les bonhommes de neige. (Je n'ai jamais été à l'aise avec les animaux)

• Ton plus grand défaut ; Un défaut ? Moi ? Je suis parfait.

• Tu maîtrises bien ton pouvoir ;Assez pour me défendre et repousser tous les idiots que je croise.

• Ton animal de compagnie ; Très peu pour moi.



Physique ;




Je rêve de grandes mains chaudes et rassurantes. Un torse brûlant, une peau halée, un souffle réchauffé.... Mais je n'ai rien de tout cela. Une vive fraîcheur se dégage de mes pores tandis qu'au toucher, j'ai l'air d'un morceau de viande congelé. Passe ton doigt sur ma chair et tu recueillera certainement du givre, dans un petit nuage de frimas.

Mes cheveux sont accordés à mon regard, animé d'un vif bleu céleste perçant mon teint lactescent. En résumé, lorsque mes yeux sont fermés, j'ai l'air d'un cadavre... D'autant plus que ma respiration se veut très lente, à peine audible et rythmée par des battements de cœurs imperceptibles.

Aucune activité physique n'est parvenue jusqu'ici à me faire transpirer ; j'en profites par ailleurs pour conserver ma taille fine et ma bonne musculature.

Et si vous vous posez la question, je suis bien japonais malgré mon physique d'occidental. Il faut dire que mon pouvoir a quelque peu modifié mon apparence au cours des années.



• Combien de pattes a une araignée ; Huit, jusqu'à ce que je lui arrache quelques unes.

• Aimes-tu les pommes de terre au fromage ; Mouais, au risque de me brûler la langue.

• Penses-tu que tu es intelligent ; Tss, j'ai plus de neurones que tout le lycée réuni !

• Est-ce que tu t'es déjà endormi dans un lieu insolite ; Une chambre froide, au milieu des gigots.

• Le chapeau est-il magique ; Les chapeaux sont tous magiques !

• Kirikou n'est pas gros, mais c'est un ; petit truc qui court partout ! Arrêtez le !

• Alors, patron, toujours gay ? ; Hein ? Gay ? *cache ses magazines douteux*

• C'est cet énorme noir qui te fait peur ? ; Je connais pas la peur, moi !

• Combien font 96 - 8 ? Attention, calculette interdite ; 86. Je suis imbattable en calculs.

• Es-tu fluffy ; Pas vraiment !

• Où est la piscine ; Quelle piscine ? Je ne vois qu'une patinoire..

• Te travestirais-tu pour quelque chose d'important ; Si il y a de l'argent à la clé, pourquoi pas ?


Caractère ;




Vous m'avez sûrement déjà entendu dire que j'incarne la perfection elle même, contrairement au reste du monde.

J'avoue que j'en fait un peu trop... Mais vous savez, au fond, je cherche toujours à bien faire. Tout doit être droit, carré, symétrique. J'aime ce qui est propre et clair.

Les cachotteries et autres histoires à s'attirer des problèmes, très peu pour moi, merci. J'aime parler franchement.

Bref, on me reproche souvent ma façon d'être. Vous savez, je suis ce type qui à tendance à juger sans vraiment connaître, à dire tout haut la première chose qui lui vient à l'esprit sans réfléchir. La plupart du temps, ça fait pas son grand effet... Mais je m'en fous. De toute façon, quoi que je fasse, les gens trouveront toujours un moyen de me critiquer.

Je suis du genre solitaire, ayant le chic pour foirer les amitiés. Il faut dire que je n'en fait qu'à ma tête et qu'il m'arrive de blesser inconsciemment mon entourage.

Mouais, je suis pas si parfait que ça quand j'y réfléchis, mais c'est un secret !

J'aimerais que les autres m'aiment, au fond. Pourtant j'ai toujours envie de dépasser tout le monde, de me sentir supérieur. Réaliser des prouesses, montrer que je vaux quelque chose... Sans pour autant vouloir être le centre de l'attention.

Je parle de franchise, mais je prétends en permanence être quelqu'un que je ne suis pas. Derrière mon air renfrogné, je suis mort de peur. Le regard des autres m'affecte beaucoup et j'ai une très grande sensibilité, même si j'affiche le contraire. Il suffit juste de creuser dans le bon sens... Je veux dire, répondez pas à mes insultes, ça sert à rien.

Pour finir, je peux me montrer particulièrement jaloux et protecteur quand je tiens à une personne. Cependant,  je ne m'attache pas facilement, il me faut du temps pour faire confiance aux autres.

Pour résumer, il y a moyen de mon dompter si on emploie les bons mots.



Histoire ;



Elle était belle cette vie, quand j'y pense. Il y avait les vagues, les mouettes et ce soleil puissant, haut dans le ciel. Le sable fin me brûlait les pieds, alors je courais pour atteindre l'eau tandis qu'en haut de la colline, ma mère criait mon prénom.

"Yukito, Yukito !"

Ils sont vieux, ces souvenirs... Et si fatigants à ressasser.

Je ne me souviens pas vraiment avoir déjà été enfant. Mes parents m'ont eu très tôt, ils étaient jeunes et stupides. Ma génitrice travaillait au supermarché du coin, tandis que son copain, loin d'être prêt à se faire appeler "papa", fuyait toujours mes pleurs et ses responsabilités.

C'était pourtant de cet homme que je tenais mon pouvoir. Ce froid glacial décourageant quiconque voulait me prendre dans ses bras.
Seule ma mère osait coller ses lèvres chaudes contre ma peau réfrigérante.

Rapidement, elle remplaça mon père par un autre. Ils avaient tous deux 24 ans et préféraient sortir s'amuser plutôt que de rester sagement à l'appartement pour prendre soin de moi. J'étais seul la plupart du temps, ou alors exilé chez mes grands parents, au bord de la mer. J'adorais aller chez eux car je pouvais jouer dans l'eau et faire des forteresses de sable.

J'avais une imagination débordante, mais je n'ai pas pu en profiter bien longtemps. Ma mère et son nouveau compagnon m'ont ramené deux demi-sœurs, autour de mes 7 ans.

Peu de temps après, mes grands-parents périssaient dans un incendie ; il ne restait plus rien de cette jolie maison près de la crique.
Mon beau père et ma mère travaillaient toute la journée. Rattrapés par la réalité, ils rentraient tard avec à peine l'énergie nécessaire pour nous faire quelque chose de comestible. J'ai tenu ainsi jusqu'à mes quatorze ans, bousculé entre les problèmes de mon âge, les déjeuners à préparer, les jumelles à s'occuper.... Putain, j'étais incapable de les prendre dans mes bras. Á l'école, personne ne m'aimait vraiment et lentement, ma mère devenait folle à lier, accablée par son impuissance devant nos soucis financiers, son couple qui ne marchait plus et surtout, ses filles qui crevaient de faim.

Bref, c'était un bordel monstre. Je passais souvent la nuit dehors pour étudier et ne pas transformer l'appartement en frigo. Je travaillais également très dur pour contrôler mon pouvoir. Tard, après minuit, j'observais les étoiles en rêvant d'une autre vie.

Parfois je laissais tomber toute ma colère sur ma famille et je rendais l'atmosphère plus pesante qu'elle ne l'était déjà. Mon beau-père dépensait à tout va, alors je l'ai viré plusieurs fois de l'appart'. C'était toujours le même cirque. On s'engueulait, je le foutais à la porte grâce à mon pouvoir et il revenait deux semaines plus tard avec des gâteaux pour les filles.

Aux abords de mes 15 ans, alors que la situation commençait à s'arranger, je suis rentré complètement exténué, après avoir passé une nouvelle journée merdique au collège. Là, je me suis mis à crier sur mon beau-père pour une idiotie... Ça a dégénéré, je suis allé trop loin.
Dans la confusion, je lui ai complètement gelé l’œil gauche. Il y avait du sang et des copeaux de glace partout, je sais pas ce que j'ai foutu. Les jumelles étaient traumatisées, leur regard en disait long.

Je suis allé sur la plage, ce soir là. Celle de mes grands parents. Elle était plutôt sale, pleines d'algues et de morceaux de bois. J'ai pensé très fort à mes années de liberté, lorsque je jouais pendant des heures dans le sable et que j'attendais avec impatience la venue de ma mère pour rentrer à la maison "Yukito, Yukito !"

Tout ce dont j'avais envie, c'était de retrouver cette tranquillité. Ainsi, dés le lendemain, je suis revenu m'excuser et proposer à ma mère de m'envoyer au lycée Nyomi pour apprendre à dompter mon pouvoir. D'avantage par peur que par amour, elle a accepté de m'y laisser en tant qu'interne.

Elle ne me l'a jamais dit mais... Je pense qu'elle était reconnaissante pour tout ce que j'avais fait sous toit. Quand à mon beau père, il a réussit à me pardonner, bien qu'il ne me considère toujours pas comme son fils.

Aujourd'hui ma famille a retapé la maison de mes grands parents pour l'habiter. Financièrement, ils ont l'air de bien se débrouiller, surtout avec la promotion de ma mère. Cependant, je m'inquiète toujours pour l'éducation des jumelles... J'ai intérêt à passer souvent.

Bref, c'est ma troisième année au lycée Nyomi et je compte bien faire de brillantes études pour avoir un bon travail.






Stray ;


• Comment es-tu là ; Grâce à la fonda ♥
• Code ; Code validé :3
• Pays ; France
• Âge ; 17 ans
• Sexe ; féminin
• Cookies ou brownies ; Cookies trempés dans du yaourt à la vanille **
• Yaoi ou Yuri ; Yaoi, muehehehe !
• Avatar utilisé ; Evan Fiore - Lucky dogs

© Flyremoon.



Dernière édition par Hajime Yukito le Dim 23 Juil - 18:31, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirishima Sachi

Fondateur

Fondateur
avatar
► Theme song : Just imagination ♥
► Ta couleur : Darkred
► DC : Pas pour le moment.
• Anniversaire : 18/11/1996
• Inscription : 15/01/2015
• Messages : 40
• Âge : 21
• Pays : Belgique
○ Sexualité : Bisexuel
○ Pouvoir : Décupler la force dans un de mes membres, rapidité y compris. Et pouvoir parler aux animaux.



MessageSujet: Re: Oh, tu as des frissons ? Ce n'est que moi. - Hajime Yukito   Ven 21 Juil - 22:25

MY CUTIE BABE ♥

Je suis omg ultra heureux sa mère que tu sois parmi nouuus QvQ ♥

En tout cas bienvenue ou plutôt, re-bienvenue ! J'espère que tu te plairas ici, surtout que c'est pas du tout le même genre que Luri /o/

Sinon, ton personnage... OMG ! Il a l'air trop bien, "Parfait" comme il est. J'ai hâte de voir ce que tu vas nous pondre, mais encore plus de pouvoir RP à tes côtés à nouveau !

Bonne chance ! ♥

••------••

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nyomi.forumgratuit.be
Hajime Yukito


avatar
► Ta couleur : Bleu clair
► DC : Nein
• Inscription : 21/07/2017
• Messages : 8
○ Sexualité : Bisexuel
○ Pouvoir : C'est simple, je peux geler n'importe quoi !



MessageSujet: Re: Oh, tu as des frissons ? Ce n'est que moi. - Hajime Yukito   Sam 22 Juil - 1:57

Merci beaucoup, j'essaie de remplir la fiche au plus vite, coeur sur tes belles fesses c: ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirishima Sachi

Fondateur

Fondateur
avatar
► Theme song : Just imagination ♥
► Ta couleur : Darkred
► DC : Pas pour le moment.
• Anniversaire : 18/11/1996
• Inscription : 15/01/2015
• Messages : 40
• Âge : 21
• Pays : Belgique
○ Sexualité : Bisexuel
○ Pouvoir : Décupler la force dans un de mes membres, rapidité y compris. Et pouvoir parler aux animaux.



MessageSujet: Re: Oh, tu as des frissons ? Ce n'est que moi. - Hajime Yukito   Dim 23 Juil - 18:49

Mes fesses t'aiment, Freezy-chan ♥

En tout cas, j'aime BEAUCOUP ta fiche et c'est toujours un terrible plaisir de te lire ! Son caractère, maaah j'ai envie de le réchauffer et pas qu'un peu, uhruhrurh-

Du coup, forcément, rien à redire. J'ai vraiment hâte de RP avec ton perso -ou de jouer avec, pfrpfr. Je te valide avec joie, fun et amusement en t'invitant à recenser ton avatar ici, ton pouvoir ici, mais aussi demander ton dortoir ici ♥ ♥ ♥ *Bisous sur tes deux fesses gelées*

••------••

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nyomi.forumgratuit.be
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Oh, tu as des frissons ? Ce n'est que moi. - Hajime Yukito   

Revenir en haut Aller en bas
 

Oh, tu as des frissons ? Ce n'est que moi. - Hajime Yukito

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» RP dans le Manoir Hanté. Frissons garanties !
» [ROSA] La Coupe Frissons arrive pour vous jouer des tours...
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Courses (PV : White)
» Dracaufeu versus Grodoudou || Ashkore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vos papiers siouplait :: Carnets scolaires :: Registre d'inscrits-