Partagez | 
 

 Les blondes domineront le monde ! End

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hoshino Remon


avatar
► Ta couleur : limegreen
► DC : ..
• Anniversaire : 05/02/1997
• Inscription : 22/07/2017
• Messages : 37
• Âge : 20
• Pays : France
○ Sexualité : Inculte
○ Pouvoir : Phénix



MessageSujet: Les blondes domineront le monde ! End   Sam 22 Juil - 16:08



Au fond vous êtes tous pareils. C'est pitoyable, un homme.



Hoshino Remon



• Sexe ; T'as qu'à utiliser tes yeux !
• Âge ; 18 ans
• Origine ; Coréenne
• Pouvoir ; Phénix ○
Je peux me soigner, mon sang me permet de guérir de n'importe quelle blessure mortelle ou non. Cependant je ressens la douleur.
Comme c'est mon sang qui guérit, si on le boit n'importe qui peut se soigner mais c'est quelque chose que je prête à de rares personnes ! Et surtout pas des hommes.
Ce pouvoir me permet aussi de lire les mouvements des adversaires mais mon corps ne suit pas.
J'ai une vie rallongée tout en gardant une apparence plus jeune. Si mes deux parents avaient été deux phénix, j'aurais eu l'immortalité.
• Sexualité ; Ça. .. Ça te regarde pas !
• Groupe ; Etudiante



• As-tu un fétiche ; C'est quoi cette question...? T'es un genre de pervers..?
• Ton animal favori ; Les chats européens...
• Ton plus grand défaut ; Humph j'en ai pas... Je réponds trop peut être. .
• Tu maîtrises bien ton pouvoir ; M'ouais..
• Ton animal de compagnie ; ... Un chat... roux... européen il est mignon...
• Tics & manies ; Tapoter du pied quand elle est pressée.
Remettre sans cesse sa mèche derrière son oreille lorsqu'elle est stressée.
Enrouler un de ses doigts autour d'une mèche quand elle est gênée.


Physique ;



Tu me vois là non ? Pas besoin de te faire le dessin ou de te l'expliquer tu as des yeux donc regardes. Ah, c'est vrai que c'est trop difficile... Je vais tout te dire sur moi alors et après tu dégages.

Pour commencer on me reconnait facilement de loin. Hum ? Je ne suis pas connue mais mon style vestimentaire s'impose. Je porte sans cesse des jupes ou des robes. Non pas ses trucs horribles avec des froufrous et du rose partout. Je suis pas barbie, j'aime le noir, le rouge, le bleu ou encore les tissus déchirés ou les motifs à tête de mort. Donc mes robes sont noires, parfois déchirées, parfois avec des chaînes. Mes jupes sont parfois avec des carreaux, parfois avec des sprats de tête de mort.

Je porte peu de décolleté, je ne suis pas une allumeuse qui cherche qu'à finir dans un lit. Si je mets des jupes c'est seulement car les pantalons -particulièrement les jeans- réduisent mes mouvements et se craquent souvent avec mes déplacements. Non je suis pas gymnase, c'est juste que je suis assez maladroite et qu'il m'arrive constamment de tomber. En jupe c'est fréquent alors en pantalon ce serait pire je suppose. Je porte souvent des high shocks aux motifs variés. Souvent des rouges et noires. Cela m'évite d'avoir un rhume et de jouer la petite victime qui veut être réchauffée... beurk.

Je suis plutôt petite de taille (1m57) et mon poids est tout aussi faible. Combien ? On pose pas cette question et en plus ça ne sert à rien d'y répondre. Ma taille a beau être petite, ce n'est malheureusement pas le cas de mon tour de poitrine. Je désespère à cause de cela d'ailleurs... Pas qu'elle soit grosse me dérange (enfin si, totalement) mais j'y suis hyper-sensible. La moindre pression dessus me met dans un état pas possible ce qui est plutôt gênant... Donc ne t'approche pas.



• Combien de pattes a une araignée ; ... Je déteste les araignées. ..
• Aimes-tu les pommes de terre au fromage ; Pourquoi pas une fois par an.
• Penses-tu que tu es intelligent ; C'est pas parce que je suis blonde que je suis stupide ! Tss...
• Est-ce que tu t'es déjà endormi dans un lieu insolite ; Hum... A part m'endormir en cours ou dans les douches..
• Le chapeau est-il magique ; Bien sûr que non... Enfin ici remarque..
• Kirikou n'est pas gros, mais c'est un ; ... Hum...
• Alors, patron, toujours gay ? ; Qu...quoi ?! C'est n'importe quoi !
• C'est cet énorme noir qui te fait peur ? ; J... j'ai peur de rien !
• Combien font 96 - 8 ? Attention, calculette interdite ; ... ... J'ai l'impression que tu me prends vraiment pour une imbécile. ..88.
• Es-tu fluffy ; Pas... Pas du tout !..
• Où est la piscine ; Dans l'école...
• Te travestirais-tu pour quelque chose d'important ; Bien sûr... Mais on me découvrirait vite..


Caractère ;



Je suis une fille très provocante, c'est dans ma nature de chercher la petite bête aux autres surtout s'ils finissent par abandonner et que j'ai le dernier mot. Après tout, c'est d'autant plus amusant de voir leur visage haineux et colérique. J’incite en narguant ce qui n'est pas malin de ma part je l'avoue mais c'est dans mes veines d'être comme cela et personne ne changera mon caractère. Tu m'aimes en entier ou tu dégages point.

Cependant, je ne suis pas stupide au point d'agresser n'importe qui, je le fais seulement si la personne m'a cherché ou si je la déteste et surtout envers les garçons. Après tout ça ne servirait à rien de m'en prendre à une fille étant donnée que j'en suis une, ça ne ferait que me rabaisser moi-même et je n'en ai pas envie.

Susceptible, je me vexe aux moindres reproches, la moindre parole de travers et tu le regretteras... façon de parler. Je ne suis pas une combattante même si j'aimerais pouvoir protéger mes amies. Remarque je n'en ai pas vraiment, non pas que je sois distante et refuse les autres... Enfin, je suis sociale alors n'approchez pas ! Ma phrase sonne faux je sais mais, ça veut bien dire ce que ça veut dire alors posez pas de question !

Je n'ai pas facilement peur, j'évite d'afficher cette expression, après tout si je le faisais je serais certaine de mourir. Lorsqu'on perd nos moyens les autres en profitent pour enfoncer l'épine alors autant l'éviter. Les esprits et fantômes...? Je... je.... je n'en ai absolument pas peur ! J'vois pas... pourquoi j'aurais peur de ça ahah..!
Ma fierté me fait me mettre dans des situations... délicates. Je n'aime pas être rabaissée. Que ce soit en tant que femme, blonde ou autre.

Je déteste rougir, c'est faible, pathétique et tout le reste mais j'arrive pas à ne pas le faire. Peut-être car je suis une fille ? En tout cas, j'ai réussi à maîtriser cela, je ne le fais qu'aux contacts et étreintes. Contrairement à avant quand je devenais une tomate même lorsqu'on ne faisait que me regarder. Une avancée positif dans mon caractère de rebelle. Bah oui, j'en suis une pure ! Si après avoir lu tout ça vous ne l'avez pas remarqué je ne peux rien faire pour vous... Désagréable ? Hum... Je le suis particulièrement avec les inconnus, je me méfie un peu de tout le monde mais ça ne fait pas de moi une mauvaise personne.

Quand je veux quelque chose je l'obtiens, je ne renonce pas facilement. Tenace ou têtue, à vous de voir mais cette qualité (ou ce défaut ?) m'aide beaucoup et me donne plus de courage et de détermination dans ce que je veux faire. Enfin, je me donne des objectifs atteignables, je ne vise jamais trop haut à moins que le challenge en vaille la peine, dans ce cas je ferais n'importe quoi pour y arriver et personne ne m'empêchera de le faire. Je peux aussi me montrer affectueuse, lorsque j'aime une personne je ne peux m'empêcher de l'approcher et de me montrer un peu plus sympathique avec elle ou lui (même s'il y a peu de possibilités que ce soit un garçon...).

On peut ajouter que je suis gauche. J'ai pour habitude de tomber, glisser, dévaler les escaliers sur le derrière ou encore trébucher sur toute sorte de choses. C'est juste ma malchance. Je tombe pas à tes pieds exprès. Te fais pas de film.

Le dernier point important que je vous dirais c'est de ne jamais, jamais et absolument jamais me faire boire de l'alcool. Non je me transforme pas en un monstre, une tueuse ou encore une dépressive mais en une bonne. Comment je le sais ? Car ma conscience reste même si je ne peux pas contrôler mon corps et mes phrases ! J’exécute par conséquent tous les ordres qu'on me donne sans broncher..... Mon caractère change aussi radicalement pour que je sois timide, gentille et désireuse... Je ne vous raconte pas le choc quand j'ai su ça, j'ai éprouvé une certaine crainte vis à vis de l'alcool... En même temps être une soumise, je déteste ça. Si vous m'en faites boire je vous tue.


Histoire ;



Je suis née un certain jour, pendant le mois d'hiver, je m'en souviens vaguement parce que je n'étais qu'un simple nourrisson, une simple gosse parmi tant d'autre qui allait avoir des parents, une maison, vivre une simple vie tranquillement du moins, c'est ce que j'aurais espéré. Ce qui aurait été le mieux pour moi... et pour ma mère. J'ai pris la vie de ma mère en naissant, elle était de la race des Phénix, une des dernières mais, cette espèce a une malédiction qui réduit son espérance de vie. Dès que les femmes accouchent d'un enfant, elles disparaissent en tas de cendre. Il ne reste plus rien, plus de corps, pas de sang ni d'os, le néant entraînant l'époux dans une tristesse profonde.

Ce fut le cas pour mon père, seulement sa tristesse se remarquait face à sa violence envers moi. Mon père lui, était un humain, un simple homme qui sous cette nouvelle devint haineux vis à vis de moi. Moi j'étais une demi. Une misérable humaine d'apparence, phénix à l'intérieur qui me donnait les pouvoirs de ma mère. Certes, être un phénix est vraiment formidable mais, au départ mon corps d'humain ne supportait pas le pouvoir que j'avais. Il n'apporte aucun avantage, je ne peux pas voler, je ne peux pas faire apparaître le feu, je ne peux pas me transformer en phénix, tout ce qu'il me permet c'est de disparaître lorsque j'aurais un enfant... Heureusement que j'avais prévu de ne pas en avoir dès mes dix ans, je remercie mon père de m'avoir fait comprendre que je ne devrais pas aimer quelqu'un ou du moins, éviter d'aimer quelqu'un.

Le temps s'écoulait, je vivais en tant qu'humaine avec mon père qui lui, déprimait sans cesse pour la mort de ma mère. Dépité, il commençait à devenir peu à peu fou, s'imaginant sans cesse que je mourrais aussi, que tout le monde le quitterait, que tout se passerait mal... Sa paranoïaque attitude a fait que tous nos amis nous ont fuis, ils traitaient mon père de fou, je n'allais pas les contredire, les coups que je recevais en permanence lors de ses crises de stupidité étaient la preuve de sa folie. Les minutes défilaient beaucoup trop lentement mais, je retiens un événement particulier dans cette période de mon enfance.

Aux alentours de mes dix ans, le matin après une nuit plus marquante que les autres : il avait réussi à me blesser dans le dos. Après avoir brûlé pendant des heures une partie sans la laisser se régénérer, une cicatrice l'ornait. Je n'ai pas réussi à garder le sommeil et heureusement. Les pas lourds de mon paternel se faisaient entendre, dans les escaliers, le couloir puis se rapprochant de ma chambre. Pour une raison quelconque, j'avais peur et par réflexe je suis sortie de mon lit, je ne m'attendais pas vraiment à éprouver cet affolement soudain. La voix rauque de mon père résonnait, effrayante, m'obligeant à chercher du regard quelque chose. Il tapait sur le bois de la porte, ce n'était pas ses phalanges, probablement une arme... J'ai ouvert la fenêtre, passant l'une de mes jambes à l'extérieur avant de glousser, le sol paraissait vraiment bas, seulement je n'avais pas le choix. C'était juste mon instinct qui me guidait, j'aurais pu être folle pour sauter aussi haut...

Mon père arrivait, je plaçais ma deuxième jambe dans le vide, seulement au moment où je me décidais à plonger vers le sol, mon tuteur venait de casser le verrou, pénétrant dans ma chambre pour me rattraper par ma capuche de veste. (Pour vous expliquer, mon pyjama comporte une robe blanche et une veste à capuche que ma mère m'avait préparé avant de mourir. Selon mon père...). Bloquée dans les airs, je gigotais dans tous les sens avant de lever mon regard pour écarquiller les yeux. « Pour être une vraie famille, unie même dans la mort » Paroles plutôt étranges, la lueur dans son regard me disait qu'il était sérieux, j'eus la chance de glisser, le vêtement trop grand me permit de partir, je m'écrasais violemment sur le sol.

Fichu gravité ! Crachais-je en sentant de vives douleurs dans mes jambes, je me traînais sur le sol comme une limace, sentant peu à peu mes blessures guérirent (Le phénix savait se rendre utile. Tant qu'à faire il aurait pu me prêter ses ailes). Je pus rapidement me relever, jetant un regard à mon paternel, malgré l'obscurité du matin, il avait une lueur de meurtrier dans son regard, me faisant glousser. « Fuis, fuis loin, je te trouverais pour terminer le travail. » Une phrase plutôt effrayante n'est ce pas ? J'ai couru sans me retourner, j'avais ma gorge nouée, mon ventre criait presque sous la peur qui me gagnait. J'accélérais, continuant ma route un long moment avant que la fatigue ne me gagne, je m'écroulais sur le sol, au milieu d'une rue pour m'endormir.

Puis je me réveillais, dans un lit, dans une maison, dans cette maison remplie d'autres enfants : Un orphelinat. J'ai eu une fin d'enfance calme, sans soucis, sans parents pour me tuer, j'étais comme les autres, d'une certaine façon abandonnée, recueillie et emmenée ici. J'étais vite appréciée, une sorte de justicière qui bottait les fesses aux garçons. J'avais tout de suite parlé aux adultes de mon pouvoir, d'autres en avaient, d'autres pas. Ce n'était pas un tabou ici. On vivait simplement.
Lors de la visite d'une famille du village Nayomi, j'ai été adoptée par des bourges. Les parents aimants, chouchoutant leur fille unique : Moi. Des nouveaux vêtements, des nouveaux objets personnels, des nouveaux meubles, des repas excellents. Un nouvel nom que je conserve et que je considère comme le seul. J'avais des notes plutôt bonnes, enfin elles étaient aussi bonnes que mes répliques lancées aux professeurs. Quelques retenues, une vie banale. Une vie banale dans un endroit insolite, rempli de personnes aux pouvoirs multiples et variés. Qui ne voit en moins qu'une personne au mauvais endroit au mauvais moment. C'est sûr qu'en me voyant, on ne dirait pas que je sois différente. Mon pouvoir ne se déclenche que lorsque je suis blessée.





DADA ;


• Comment es-tu là ; Partout où Faust ira Dahlia suivra !
Mais je suis sur téléphone donc je ferais ma fiche plus tard
• Code ; Code Validé ♥
• Pays ; France
• Âge ; 20 ans
• Sexe ;  Féminin et brune aussi mais joue une blonde
• Cookies ou brownies ; Cookies ♥♥
• Yaoi ou Yuri ; Hétéro
• Avatar utilisé ; Kirisame Marisa retouchée de Touhou

© Flyremoon.



Dernière édition par Hoshino Remon le Dim 23 Juil - 13:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hoshino Remon


avatar
► Ta couleur : limegreen
► DC : ..
• Anniversaire : 05/02/1997
• Inscription : 22/07/2017
• Messages : 37
• Âge : 20
• Pays : France
○ Sexualité : Inculte
○ Pouvoir : Phénix



MessageSujet: Re: Les blondes domineront le monde ! End   Dim 23 Juil - 8:33

Fini ♥

••------••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirishima Sachi

Fondateur

Fondateur
avatar
► Theme song : Just imagination ♥
► Ta couleur : Darkred
► DC : Pas pour le moment.
• Anniversaire : 18/11/1996
• Inscription : 15/01/2015
• Messages : 40
• Âge : 21
• Pays : Belgique
○ Sexualité : Bisexuel
○ Pouvoir : Décupler la force dans un de mes membres, rapidité y compris. Et pouvoir parler aux animaux.



MessageSujet: Re: Les blondes domineront le monde ! End   Dim 23 Juil - 15:07

Dadaaa ♥

Re-bienvenue, bien entendu ! Je suis ultra heureuse que tu sois à nos côtés, en espérant que tu te plaises sur Nyomi ! ♥

J'ai lu ta fiche et bien entendu, rien à redire ! J'ai hâte de voir comment va évoluer ton personnage en RP ~

Tu peux désormais recenser ton avatar ici, ton pouvoir ici, mais aussi demander ton dortoir ici et foncer RP !

••------••

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nyomi.forumgratuit.be
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Les blondes domineront le monde ! End   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les blondes domineront le monde ! End

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un jour, les sucreries domineront le monde et je serai leur plus fidèle serviteur [en cours]
» les betteraves domineront le monde ! (libre)
» un jour, les vieux domineront le monde, mais pas demain, y a canicule.
» Nuage Ardent △ Les kiwis domineront le monde ; Validé
» Les Magnus domineront le monde [Near/Unia]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vos papiers siouplait :: Carnets scolaires :: Registre d'inscrits-