Partagez | 
 

 Les esprits nous jouent des tours {PV : Sakurazaki Toya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hoshino Remon


avatar
► Ta couleur : limegreen
► DC : ..
• Anniversaire : 05/02/1997
• Inscription : 22/07/2017
• Messages : 37
• Âge : 20
• Pays : France
○ Sexualité : Inculte
○ Pouvoir : Phénix



MessageSujet: Les esprits nous jouent des tours {PV : Sakurazaki Toya   Dim 23 Juil - 21:19



Les esprits nous jouent
des tours




L'endroit est calme, silencieux, fidèle à lui-même. Une bibliothèque parmi tant d'autres, une vingtaine d'étagères toutes disposées de façon parallèle. Des livres traînent sur certaines tables, d'autres au comptoir mais exceptée la bibliothécaire, personne n'est présent. Personne exceptée cette demoiselle qui vient d'entrer. Le grincement de la porte paraît exagéré, un léger frisson parcourt son échine alors qu'elle soupire. C'est vraiment stupide de réagir autant pour un son et une mauvaise impression. Elle tira sur le bas de son tee-shirt sombre comme pour se reprendre.

▬ On se croirait vraiment dans un mauvais film...

Elle passe sa main dans sa chevelure pour la placer derrière son épaule et reprend sa marche. Par endroit, le parquet grince, quelques lumières éclaircissent moins que d'autres. Quel endroit. Elle ravale sa salive en silence, dire qu'elle cherchait juste des livres, son imagination la torturait doucement. Ses yeux se plissent, elle tourne dans la rangée du fantastique et observe les ouvrages.

▬ Il ne manquerait plus qu'un fantôme apparaisse...

Sa bouche se referme alors qu'elle rit doucement. Cela ne peut pas arriver n'est-ce pas ? Personne ne peut avoir un pouvoir semblable à celui d'un esprit n'est-ce pas ? Elle tend son bras pour attraper quelques livres, les tournant et lisant les résumés. Cela lui permet de se changer les idées, d'éviter de penser que cette peur pourrait apparaître. Franchement Remon, quelle idiote tu fais ! Tu deviens vraiment blonde à ruminer comme ça.

••------••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakurazaki Toya

Modérateur

Modérateur
avatar
► Theme song : Light My Fire - Kotoko
► Ta couleur : #235682
► DC : Nope OwO
• Anniversaire : 24/12/1990
• Inscription : 19/07/2017
• Messages : 19
• Âge : 26
• Pays : Belgique
○ Sexualité : Hétéro
○ Pouvoir : Invisibilité



MessageSujet: Re: Les esprits nous jouent des tours {PV : Sakurazaki Toya   Dim 23 Juil - 23:15


Besoin d'un fantôme ?






Dans un recoin de la bibliothèque, un jeune homme insouciant est en train de dormir paisiblement au fond d'une rangée d'étagère, à l'abri des regards indiscrets. Un bruit soudain le sortait de son sommeil léger.

Retirant le livre qu'il avait sur sa tête, iI regardait en direction de l'entrée pour distinguer une silhouette assez fine, une jeune fille sans doute, pas de quoi s'extasier. Restant où il se trouve, il l'observait curieusement malgré tout.

Elle était assez petite et chétive, du moins en apparence. Il ne savait pas pourquoi, mais il sentait qu'il pourrait bien s'amuser avec elle.

« Je me demande pourquoi elle a l'air aussi stressée ? »

La voyant tourner dans la section fantastique juste derrière la rangée où il se situait, Toya ne pouvait s'empêcher par curiosité de se lever et de se diriger juste derrière la rangée où elle se trouvait. Scrutant un espace vide entre deux livres d'un oeil pour ne pas la perdre de vue.

« Ooooh il te faut un fantôme Ojou-chan? Mademoiselle va être servie. »

Un grand sourire narquois remplissait son visage à l'idée démoniaque qu'il venait d'avoir.

Le farceur se mettait donc presque instantanément invisible, paré à jouer l'un des plus beau tour de frayeur de sa vie à une fille innocente dont il ignorait tout, sans penser aux conséquences.

Cherchant à faire délicatement le tour de la rangée, il soulevait un livre à deux ou trois pas de la demoiselle afin de le laisser tomber au sol comme si de rien n'était.

Profitant de l'effet de surprise, il se rapprochait d'elle et lui soufflait un petit courant d'air chaud dans son cou. Se reculant très vite, il attendait de voir sa réaction.

Cela faisait très longtemps qu'il ne s'était plus amusé de cette manière. Aussi loin que ses souvenirs lui reviennent, il repensait aux maintes et maintes fois où il foutait la frousse aux gens de son quartier. La belle époque, pour lui tout du moins.

Un bâtiment désaffecté où il traînait souvent avait même gagné la réputation d'être hanté grâce à lui. Mais, au moins, il pouvait avoir la paix dans cet endroit qu'il jugeait comme sa deuxième maison.

Il lui restait environ  dix minutes d'invisibilité, autant dire qu'il avait encore le temps de l'asticoter encore un peu avant de se révéler à elle.





© Flyremoon.




Dernière édition par Sakurazaki Toya le Jeu 27 Juil - 23:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hoshino Remon


avatar
► Ta couleur : limegreen
► DC : ..
• Anniversaire : 05/02/1997
• Inscription : 22/07/2017
• Messages : 37
• Âge : 20
• Pays : France
○ Sexualité : Inculte
○ Pouvoir : Phénix



MessageSujet: Re: Les esprits nous jouent des tours {PV : Sakurazaki Toya   Lun 24 Juil - 12:01



Les esprits nous jouent
des tours




Chaque livre lui semble plus ennuyeux que le précédent. Peut-être qu'elle n'aurait pas dû choisir ce rayon, qu'elle aurait dû partir dans les magnifiques histoires à l'eau de rose et s'en abreuvait paisiblement. Comme la majorité des lycéennes qui adoraient ces romans avec des princes ou des sauveurs... Ennuyant à en mourir pour sa part. Elle roule des yeux et fait glisser son doigt sur le dos des livres, touchant par moment les entres nerfs sans s'y arrêter. Aucun ne l'attire et pourtant le choix y est. Cependant, quand le surnaturel nous entoure, la fantaisie des livres paraît bien fade.

▬  Je suis venue pour rien, il ne me reste qu'à repartir... ou regarder les manga..

Remon pivote pour quitter cette allée décidément trop étroite sauf qu'elle se heurte à une petite anomalie. Un livre tombe et atterrit devant elle. Elle hausse un sourcil. Ok un lit tombe. Sauf qu'un livre qui flotte pour ensuite tomber, c'est tout de suite plus louche. Elle bascule son visage sur le côté, ses longues boucles dorées suivent le mouvement et cachent ses yeux. Pas de panique, pas de panique, pas de panique... un rire passe de nouveau ses lèvres, il est nerveux et traduit son angoisse sourde.

▬  C'est vraiment ridicule...

Elle secoue son visage, se dit que c'est juste une mauvaise vision et se penche pour ramasser le livre. Même si elle est seule, elle plisse sa jupe avant de s'accroupir et d'attraper le volume. Tiens, il est orné et vraiment joli. Rouge aux bords dorés. Elle en oublie ses frayeurs avant qu'un souffle chaud passe sur sa gorge. Un frisson incontrôlable gagne son corps, elle plaque sa main sur son cou et s'appuie sur l'étagère. Ses yeux sont grands ouverts et elle se mordille la lèvre. C'est sadique ça, d'abuser des peurs des autres.. !

▬  Y... Y'a.. que les per..pervers qui..s'amusent des peurs des autres.. ! C'est lâche !..

Et les fantômes lui souffle sa conscience. Elle se relève avec l'aide du rebord du meuble et observe les alentours. Rien, pas de son. C'est trop vicieux et si quelqu'un passe, elle aura l'air d'une folle. Le livre qu'elle tient finit sur un petit tabouret. Elle l'empruntera peut-être après avoir résolu cette affaire de fantôme... Bien sûr, elle espère que ce n'est qu'une mauvaise farce orchestrée par quelqu'un et pas vraiment un esprit. L'horreur c'est un domaine qu'elle ne veut pas fréquenter.

••------••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakurazaki Toya

Modérateur

Modérateur
avatar
► Theme song : Light My Fire - Kotoko
► Ta couleur : #235682
► DC : Nope OwO
• Anniversaire : 24/12/1990
• Inscription : 19/07/2017
• Messages : 19
• Âge : 26
• Pays : Belgique
○ Sexualité : Hétéro
○ Pouvoir : Invisibilité



MessageSujet: Re: Les esprits nous jouent des tours {PV : Sakurazaki Toya   Lun 24 Juil - 16:30


Besoin d'un fantôme ?





L'atmosphère de la bibliothèque était d'un coup très pesante, d'un côté, une jeune fille paniquant suite à un souffle chaud dans son cou et de l'autre, un jeune homme s'amusant à ses dépends jouant le rôle de fantôme.

Amusé par sa plaisanterie, il devait à tout prix s'empêcher de rire à gorge déployée pour ne pas se faire détecter.

« Garde ton calme Toya, tu peux faire encore durer le plaisir un peu. Tu t'excuseras plus tard en bonne et due forme. »

L'ambiance était à son paroxysme, quand il devait décider de son prochain mouvement, allez t'-il continuer à la tourmenter un peu ou bien se dévoilerait t'-il à elle pensant que la blague avait assez durée ?

« Un pervers hein ? » A l'entente de ces mots, il ne pouvait s'empêcher de sourire. Après tout, si elle le catalogue déjà autant y aller à fond non ?

Toya se rapprochait d'elle en faisant exprès de faire craquer le parquet sous ses pieds. Son but était de se rapprocher très lentement, mais en faisant le plus de bruit de pas possible.

Il arrivait à la hauteur de la demoiselle et avait pour objectif de saisir son épaule de par sa main et de lui chuchoter à l'oreille. Mais, distrait par la fille, il ne distinguait pas le livre posé au sol à quelques mètres de lui.

Trébuchant dessus, sa concentration lui faisait d'un coup défaut et le rendait soudainement visible. Rattrapant sa maladresse sans faire de grosses catastrophes. Le garçon se redressait et voyait qu'il se retrouvait nez à nez avec elle.

Le jeune homme était pris de court et ne savait absolument plus quoi faire, fixant le visage de celle qu'il avait tourmenté il y a quelques minutes.

Bon dieu, vas-y, dit quelque chose et d'intelligent si possible, mais vite !  

« Ah. Salut, il fait beau aujourd'hui hein ? »  

Se rendant compte de la connerie qu'il venait de dire, il ne savait pas quelle attitude adoptée envers elle. Il faut dire qu'il n'a jamais vraiment eux d'amis et encore moins d'amies.

Il n'était pas méchant au fond et ne voulait que s'amuser, mais jamais en faisant du mal. Ses techniques laissaient vraiment à désirer quand il voulait se rapprocher amicalement de quelqu'un et cela ne marchait que très rarement voir même jamais.

Il devait très vite s'excuser pour la farce ou bien devait-il en rire et essayer de passer aux présentations ?  Tout en espérant ne pas l'avoir trop agacée...





© Flyremoon.




Dernière édition par Sakurazaki Toya le Jeu 27 Juil - 23:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hoshino Remon


avatar
► Ta couleur : limegreen
► DC : ..
• Anniversaire : 05/02/1997
• Inscription : 22/07/2017
• Messages : 37
• Âge : 20
• Pays : France
○ Sexualité : Inculte
○ Pouvoir : Phénix



MessageSujet: Re: Les esprits nous jouent des tours {PV : Sakurazaki Toya   Lun 24 Juil - 17:42



Les esprits nous jouent
des tours




Un silence s'installe pendant quelques instants, la demoiselle se redresse en croyant que le mal s'est finalement envolé, que son hallucination est finie sauf que cela ne dure pas longtemps. Le bruit inquiétant de ce sol indiquait clairement une présence qu'elle ne pouvait pas voir. C'était d'autant plus agaçant qu'elle ne pouvait pas identifier exactement l'emplacement de ce fantôme. Elle avait reculé d'un pas seulement, fuir serait vraiment trop rabaissant. De plus elle utilisait un minimum sa tête, un fantôme ne pouvait pas marcher, les esprits n'avaient plus de jambes. Donc c'était bien un pervers.

Brusquement, le livre qu'elle avait posé bougea comme si quelqu'un se l'était pris. Elle haussa un sourcil, c'était impossible de chuter sur un bouquin non ? Il était en plein milieu, visible de tous. Ou pas. Le tortionnaire apparaît sur le sol, à ses pieds, elle plaque sa jupe par précaution. Après tout, il est assez bizarre pour s'amuser à l'effrayer. Autant être prudente. Ses lèvres s'étirent doucement en un grand sourire alors que son regard est teinté d'une certaine colère mais aussi d'arrogance. Il est tombé à ses pieds, c'est quand même amusant à constater.

▬  Eh.... Forcément c'était un homme derrière cela. Tous aussi lâches humph...

Souffle t-elle en haussant des épaules avant de croiser ses bras sous sa poitrine. Son sourire a disparu, elle fait à présent une moue plus neutre. Il l'a bien embêtée. Elle devrait pouvoir se venger un peu de sa mauvaise attitude... Après tout, ce ne serait que justifié. Elle pose une de ses mains sur sa hanche, l'autre venant replacer ses mèches derrière son oreille. Soupir avant qu'elle ne l'observe.

▬ Alors c'était amusant de m'effrayer ?
Recommence encore ces mauvaises farces et je te ferais manger les livres de cette magnifique bibliothèque. Pervers.

Elle tend son bras pour attraper le livre qui traîne et se redresser ensuite. Elle plie son bras et appuie ce livre sur son épaule. Au moins, elle en a trouvé un, ce n'est pas si mal. Ses yeux se détournent, elle est encore un peu en colère mais il a presque l'air aussi maladroit qu'elle. Pour tomber sur un bouquin. Alors après avoir gonflé sa joue elle murmure :

▬ Enfin.. Grâce à toi j'ai de la lecture, je peux au moins te remercier pour cela.

••------••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakurazaki Toya

Modérateur

Modérateur
avatar
► Theme song : Light My Fire - Kotoko
► Ta couleur : #235682
► DC : Nope OwO
• Anniversaire : 24/12/1990
• Inscription : 19/07/2017
• Messages : 19
• Âge : 26
• Pays : Belgique
○ Sexualité : Hétéro
○ Pouvoir : Invisibilité



MessageSujet: Re: Les esprits nous jouent des tours {PV : Sakurazaki Toya   Mar 25 Juil - 10:55


Besoin d'un fantôme ?





Toya se retrouvait dans l'embarras, il ne voulait absolument pas créer de conflits avec ses camarades, mais jouer des tours aux autres et un peu comme une drogue pour lui, il ne peut pas s'en passer. Cela lui a bien sûr valu pas mal de problèmes dans son passé, mais il n'apprendra jamais à refréner ce défaut.

«  Je ne te cache pas que c'était bien amusant, j'aurais aimé faire durer le suspens plus longtemps, mais il a fallu que ce livre soit dans mon passage... »

Regardant dans la direction du livre qui était au pied de la fille, avant de lui rétorquer.

« Du calme ojou-chan j'allais pas t'faire de mal, juste te flanquer une petite frousse pas trop méchante. »

Il l'a regardé en souriant naïvement comme à son habitude, la main derrière sa tête, la frottant en signe de gêne tout en fermant les yeux un instant.

Il rouvrait les yeux pour voir la jeune fille reprendre le livre sur lequel il avait trébuché deux minutes plus tôt. Intrigué il venait de penser qu'il ne connaissait toujours pas son nom et ne l'avait pas encore regardée d'un peu plus près.

Elle gonflait sa joue, Toya pensait directement à un petit hamster en train de faire son stock de nourriture dans sa bouche, il trouvait cela assez mignon et ne pouvait s'empêcher de rire intérieurement à cette pensée. Elle n'était pas bien grande et avait une chevelure blonde, il l'a trouvé assez jolie pour ainsi dire sous ses beaux airs de fille en colère.

Il aimait plutôt bien ce type de fille, mais quel type de fille ne lui plaisait pas ? Ce n'était pas un coureur de jupons très loin de là, mais il n'a jamais trouvé une fille laide dans toutes celles qu'il a pu croiser, il trouvait toujours un petit truc mignon chez elle qui le faisait craquer. En l'occurrence les petites joues de la fille lui plaisait beaucoup sans trop savoir pourquoi.

«  Ravi d'avoir pu servir à quelque chose. J'espère que le livre qui a entraîné ma chute te plaira »

Un rictus apparaissait sur son visage pendant qu'il commençait à rire légèrement de la situation. Le calme revenait dans la bibliothèque, il ne baissait pas sa garde car il se doutait bien que la fille ne l'avait pas pardonnée entièrement ce qu'il semblait logique, mais d'un autre côté elle avait l'air enclin à ne pas le brûler sur le bûcher tout de suite non plus.

« D'ailleurs ojou-chan, j'oublie mes manières, je m'appelle Toya. Sakuzaki Toya, pour vous servir. Je m'excuse pour la peur que je t'ai foutue, c'est plus fort que moi faut toujours que j'en fasse trop.»

Il tendait sa main vers elle en espérant qu'elle accepte au moins de lui donner son nom, il ne demandait pas l'amitié d'autant plus qu'avec ce qu'il venait de lui faire subir, il ne s'attendait pas à grand-chose. Il voulait simplement savoir comment elle s'appelait pour satisfaire sa curiosité.






© Flyremoon.




Dernière édition par Sakurazaki Toya le Jeu 27 Juil - 23:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hoshino Remon


avatar
► Ta couleur : limegreen
► DC : ..
• Anniversaire : 05/02/1997
• Inscription : 22/07/2017
• Messages : 37
• Âge : 20
• Pays : France
○ Sexualité : Inculte
○ Pouvoir : Phénix



MessageSujet: Re: Les esprits nous jouent des tours {PV : Sakurazaki Toya   Mar 25 Juil - 16:04



Les esprits nous jouent
des tours




En l'entendant détailler ainsi, elle ne put s'empêcher de plisser ses yeux et de froncer ses sourcils. Cela l'agaçait de voir qu'il s'était vraiment amusé dans sa farce, il ne regrettait pas du tout ! Pourtant, l'espace de quelques secondes elle avait vraiment eu peur... Un soupir franchit ses lèvres, il avait l'esprit mal tourné...

▬ Tu allais vraiment continuer ta sale plaisanterie... T'as au moins le mérite d'être sincère je suppose...
Mais je t'interdis de recommencer.

Sa main vient épousseter le livre en un geste furtif. Il est légèrement abîmé, elle espère que la gérante ne va pas le remarquer et piquer une crise pour l'état d'un quelconque bouquin. Ce serait vraiment chiant... Elle ferme ses yeux, au final sa colère est presque éteinte même si elle continue de se méfier de lui.

▬ T'as un sacré culot de vouloir encore me faire peur..

Il est vraiment bizarre. C'est ce qu'elle pense en le voyant sourire, comme s'il n'avait vraiment aucune mauvaise pensée. Que ce n'était qu'un jeu pour se divertir, pas pour la blesser ou lui faire choper une crise cardiaque... La possibilité qu'il avait agi sans de sales intentions vient l'effleurer. Il a l'air beaucoup trop idiot pour cela, sûrement. C'est... Un garçon vraiment incompréhensible. Plus elle y pense plus cela l'embrouille alors elle préfère reprendre la conversation.

▬ Tu ne veux pas arrêter avec ton "ojou-chan" ? Je ne suis pas une petite fille de noble

Son apparence occidentale pouvait peut-être porter à confusion. Sur les photographies des vieux albums, sa mère avait aussi des cheveux dorés, peut-être qu'elle était européenne ? Ou américaine. Elle ne le saura pas et cela ne l'intéressera pas. Sa nouvelle famille composée uniquement de japonais purs, brun aux yeux noirs lui suffit. Elle sort un peu du lot parmi eux mais ils sont vraiment sympas et riches...
Cela ne fait pas d'elle une noble.

▬ Tu as l'intention de rester encore longtemps au sol..?

Lui avait dit Remon en haussant un sourcil. Il avait l'air sot ainsi par terre. Ce n'est pas pour autant qu'elle allait lui proposer sa main et son aide. Leur maladresse combinées, ils tomberaient sûrement ou une catastrophe arriverait.

Il prononce son nom et elle grimace. Mince, son nom de famille était tellement long qu'elle n'avait pas bien entendu son prénom. D'abord comment était-elle censée l'appeler ? Il était coutume d'employer le nom de famille mais... c'était trop respectueux. Quelle galère, elle détourna son visage.

▬ Tu t'attends vraiment à ce que je te donne mon nom..?

Remon releva ses yeux vers le plafond pour réfléchir. Pourquoi pas ?, il était un peu spécial mais il s'était excusé au final. Elle frotta discrètement sa main sur son tee-shirt pour s'assurer qu'elle n'était pas moite puis attrapa celle du garçon. Son regard émeraude l'observait et elle esquissa un léger sourire.

▬ Sa... Sakura..zaki Oya.. c'est ça..? Je suis Hoshino Remon, enchantée..

Son manque d'attention lui faisait vraiment défaut.

••------••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakurazaki Toya

Modérateur

Modérateur
avatar
► Theme song : Light My Fire - Kotoko
► Ta couleur : #235682
► DC : Nope OwO
• Anniversaire : 24/12/1990
• Inscription : 19/07/2017
• Messages : 19
• Âge : 26
• Pays : Belgique
○ Sexualité : Hétéro
○ Pouvoir : Invisibilité



MessageSujet: Re: Les esprits nous jouent des tours {PV : Sakurazaki Toya   Mer 26 Juil - 12:17


Besoin d'un fantôme ?





Lui serrant la main en signe de réconciliation pour la blague faite quelques minutes plus tôt, il était un peu trop content qu'elle ne lui en veuille pas à mort.

Son sourire était un peu trop mignon pour sa vision. Même s'il sentait malgré lui qu'elle n'était pas tout à fait sincère dans ses propos, il ne voulait pas insister davantage. Tant qu'elle l'acceptait, ne fusse qu'un peu en tant que connaissance, cela le rendait déjà très joyeux.

« Oya.... c'est Toya, Rem-chan. Mais bon allez, Oya ça me va bien, tu peux m'appeler comme ça si tu veux. Je ne t'en tiendrais pas compte si c'est toi.»

Toujours avec le sourire il avait une envie irrésistible de caresser la tête de la demoiselle, mais s'abstenait de le faire pour ne pas la remettre en colère de sitôt.

En effet, ces jolis cheveux blond et sa petite taille donnait l'envie de la traiter comme une gamine, mais étant lui aussi un gamin dans sa tête et même certainement plus qu'elle, il savait bien que cela serait très mal pris. Il se souvenait soudainement que sa présence à la bibliothèque n'était pas anodine.

« Ah mince, j'étais venu ici pour rechercher un livre pour ma dissertation et je me suis assoupi... Faut vraiment que j'en trouve un où je suis dans la merde. »

Une lueur d'esprit lui venait d'un coup. Fixant Remon une nouvelle fois, elle pourrait éventuellement l'aider à un trouver un si elle n'avait rien d'autre à faire bien sûr. Il ne voulait pas abuser du temps de sa nouvelle connaissance, mais il espérait malgré tout qu'elle pourrait éventuellement dire oui à sa détresse.

« D'ailleurs si tu es une fan incontestée de lecture, tu pourrais peut-être m'aider si tu es d'accord bien sûr.  Pour faire simple j'ai un devoir à rendre où il faut faire le résumé d'un livre, mais je ne sais justement pas quel livre choisir n'étant pas un adepte de la lecture. Tu crois que tu pourrais m'en conseiller un ?»

Il disait cela tout en joignant les mains et baissant sa tête, tout en fermant les yeux comme si elle était une divinité à prier comme lors des fêtes de fin d'année. Toya voulait juste une petite aide amical et cette fille l'intriguait il se sentait similaire sur quelques points. Il voulait absolument en apprendre un peu plus sur elle et cette occasion était trop belle pour la laisser filer. Il rajoutait donc un supplément dans sa phrase.

« D'ailleurs si tu m'aides je te serais redevable Rem-chan. Tu pourras demander ce que tu veux en retour, dans la limite du possible bien entendu. »






© Flyremoon.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hoshino Remon


avatar
► Ta couleur : limegreen
► DC : ..
• Anniversaire : 05/02/1997
• Inscription : 22/07/2017
• Messages : 37
• Âge : 20
• Pays : France
○ Sexualité : Inculte
○ Pouvoir : Phénix



MessageSujet: Re: Les esprits nous jouent des tours {PV : Sakurazaki Toya   Ven 28 Juil - 9:28



Les esprits nous jouent
des tours




Après une poignée de main très courte -et dont elle ne comprenait pas vraiment l'utilité-, elle avait lâché sa main pour appuyer la sienne contre sa hanche. Lorsqu'il lui répondit, elle avait relevé sa tête en détournant son regard. Il ne manquait qu'une lettre...! Ses sourcils s'étaient froncés alors qu'une de ses joue se gonflait. Elle se sentait un peu bête, se tromper autant il faudrait vraiment qu'elle fasse plus d'efforts...

▬  T... Tais-toi...! C'est la même chose... Et mon prénom est Remon, pas Rem. Ne me donne pas de surnom !

Les surnoms ne lui plaisaient pas vraiment, son prénom était déjà bien assez court, pas besoin de le raccourcir encore plus. C'était futile. Elle soupira en replaçant une de ses mèche derrière son oreille. Il était temps de quitter les lieux, elle n'avait plus qu'à retourner dans sa chambre pour se reposer en lisant ce bouquin et le ramener dans la semaine ou le mois. Elle s'apprêta à tourner les talons avant de l'entendre et de hausser ses épaules.

▬  Courage pour ta recherche Toya ~

En disant cela, un sourire avait gagné les lèvres de Remon. Elle avait prévu de le laisser se débrouiller seul comme un grand. C'est ce qu'elle pensait avant de le voir la supplier. Il n'avait aucune fierté ou quoi ? C'était un poil agaçant qu'il baisse aussi facilement la tête, elle n'avait pas besoin de cela pour rester. Elle se gratta doucement sa joue pendant qu'elle réfléchissait et poursuivit.

▬  Je ne suis pas une fan incontestée, je lis de temps en temps pour passer le temps... Je suis souvent occupée donc ça n'arrive pas souvent !... La bibliothécaire sera sûrement beaucoup plus calée.

Néanmoins, s'il voulait de l'aide, elle lui donnerait un coup de main. Malgré ce qu'elle avait dit, elle se déplaça dans la bibliothèque, entre les rayons comme pour trouver un titre qui lui avait plu. Ainsi, elle attrapait quelques livres, chacun d'un genre différent pour qu'il puisse au final trouver ce qui lui conviendrait le mieux. Après avoir empilé ses livres, elle lui fit une remarque par rapport à ce qu'il avait dit tantôt.

▬  Arrête avec ça... Si je t'aide, c'est de mon choix. Je n'attends rien en retour, c'est bizarre sinon...

Puis, elle posa les romans divers sur l'une des table pour qu'il puisse s'y intéresser. Ce n'était pas elle qui ferait le travail après tout !


••------••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakurazaki Toya

Modérateur

Modérateur
avatar
► Theme song : Light My Fire - Kotoko
► Ta couleur : #235682
► DC : Nope OwO
• Anniversaire : 24/12/1990
• Inscription : 19/07/2017
• Messages : 19
• Âge : 26
• Pays : Belgique
○ Sexualité : Hétéro
○ Pouvoir : Invisibilité



MessageSujet: Re: Les esprits nous jouent des tours {PV : Sakurazaki Toya   Dim 30 Juil - 14:00


Besoin d'un fantôme ?






L'observant parcourir les allées à la recherche d'un livre qui pourrait éventuellement l'aider pour sa dissertation, Toya la regardait attentivement sélectionner quelques livres dans les différentes étagères. Sa manie reprenant le dessus, il ne pouvait s'empêcher de fixer les bouts des doigts de Remon pendant qu'elle attrapait les livres.

Ils étaient bien entretenus, elle devait certainement bien en prendre soin, il n'avait en revanche aucun vernis dessus, ses ongles étaient au naturel. Il ne pouvait décrocher son regard de ses mains, mais un grand bruit le sortait soudain de sa dissipation.

C'était la demoiselle qui posait les livres rigoureusement choisis pour lui sur la table un peu plus loin. Elle se retournait vers lui, il avait l'air béat avant de reprendre son attitude habituelle.

« Merci bien Rem-ch... Remon-chan, désolé c'est un peu une habitude chez moi de donner des surnoms. Je ferais des efforts pour le tien. »

Toya fixait maintenant les bouquins disposés sur la table, il y en avait beaucoup l'air de rien. Et elle ne se disait pas fan de lecture... Un, néanmoins attiré beaucoup plus son oeil que les autres, celui-ci avait une jolie couverture noire avec des motifs blancs l'entourant. Quittant des yeux le livre un instant, il reprit la conversation avec Remon.

« Merci pour ton aide en tout cas, tu me sauves la vie. Tu es sûr que rien ne te ferait plaisir ? Dans ce cas je m'engage moi-même à ne plus t'effrayer, cela sera un gage de ma gratitude pour le livre. »

S'avançant vers le livre qui l'attirait quelques secondes plus tôt, il l'attrapait de sa main droite et le posait sur son épaule tout en souriant vers Remon. Il le reprenait ensuite correctement et jeté un regard sur la couverture « Les créatures mythologiques et leurs histoires. ». Ce n'était pas vraiment son style, mais il ne savait pas dire pourquoi, ce livre lui semblait intriguant et intéressant.

« Je crois que j'ai trouvé celui que je vais prendre, encore merci à toi Remon-sama. D'ailleurs si je peux me permettre quelques questions ? Cela fait longtemps que tu es dans cette école ? Moi c'est ma première année ici, tu n'aurais pas des conseils à me donner ? On pourrait éventuellement se revoir au temps de midi si cela te dit. »





© Flyremoon.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hoshino Remon


avatar
► Ta couleur : limegreen
► DC : ..
• Anniversaire : 05/02/1997
• Inscription : 22/07/2017
• Messages : 37
• Âge : 20
• Pays : France
○ Sexualité : Inculte
○ Pouvoir : Phénix



MessageSujet: Re: Les esprits nous jouent des tours {PV : Sakurazaki Toya   Dim 17 Sep - 15:19



Les esprits nous jouent
des tours



Sa main tenait l'une de ses mèches bouclée qu'elle entortillait sans cesse autour de son index. Remon essayait de voter le pour au contre, de lui donner raison mais une part d'elle ne le voulait pas. Elle n'avait jamais été simple, préférant refuser ce qu'on lui offrait, faisant des manières pour certains même si elle était juste ainsi. Un gros paradoxe qui agaçait son monde.

▬ Mon prénom est bien assez court,
inutile de le réduire encore plus... humph

Elle observa les ouvrages sur la table, se souvenant du contenu de chacun. C'étaient ceux qu'elle avait le plus aimé, dont elle avait mémorisé une partie du contenu. S'il lui demandait de l'aide, elle pourrait toujours s'en sortir plutôt que d'avoir l'air stupide. Pas qu'elle désire l'aider, ce n'était pas son genre. C'était simplement une prévision au cas où les choses tourneraient dans son sens.

▬  Ce... Ce n'est pas comme si tu pouvais m'effrayer aussi facilement !

Lança la jeune femme en haussant le ton, cherchant à le convaincre autant que se convaincre elle-même. Elle préférait qu'il oublie cela, qu'il ne se souvienne pas la frousse qu'elle avait eu... C'était tellement honteux qu'elle en détournait le regard. Pourvu qu'il n'en dise jamais un mot aux autres, elle serait bien embêtée...

▬  Si tu choisis aussi rapidement tu aurais pu le trouver seul. Enfin il est assez intéressant, tu devrais le lire vite...

Elle se pencha pour attraper les livres et les replacer dans les étagères, plus ou moins facilement. Sa mémoire n'était pas inutile dans ces circonstances. Elle revient rapidement, posant sa main sur sa hanche en reprenant la conversation. Sa mine était un peu agacée, elle n'aimait pas être supérieure aux autres. Cela l'isolerait encore plus.

▬  Je t'ai déjà dit d'arrêter avec les titres de noblesse, je ne suis pas concernée. Soupire t-elle. A... Attends tu poses trop de questions...!

Remon haussa un sourcil, elle avait l'impression de rentrer dans le rôle de l'aînée et c'était étrange. Elle n'en avait pas l'habitude non plus. Elle passa sa main dans sa nuque avant de reporter son attention vers lui. Ce n'était que trois quatre questions, rien de bien méchant...

▬  Je suis ici depuis quelques temps... Je n'ai pas vraiment de conseils à te donner, c'est une école il faut suivre les cours....

Puis, de nouveau son regard change. Elle glisse sa main dans sa chevelure, tournant ses cheveux autour de son doigt, son regard se déporte. Elle n'a décidément rien de sincère et cela crève les yeux.

▬  Ce n'est pas comme si j'ai autant de temps à t'accorder mais je devrais pouvoir trouver un petit moment le midi....


Spoiler:
 

••------••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Les esprits nous jouent des tours {PV : Sakurazaki Toya   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les esprits nous jouent des tours {PV : Sakurazaki Toya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ce que nous faisons : les sauts en image
» Et si nous fermions la frontière avec la RD ?
» Il nous a quittés.
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Ils font chier ces N... . Débarassons-nous en !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pensionnat :: Bibliothèque-