Partagez | 
 

 Le repas du midi, seule..? [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rouge Elisa


avatar
► Ta couleur : Pas encore décidé
► DC : Nop
• Inscription : 24/07/2017
• Messages : 10
• Pays : France
○ Sexualité : Hétéro
○ Pouvoir : Contrôle du vent et Radar



MessageSujet: Le repas du midi, seule..? [Libre]   Mer 26 Juil - 1:34

Il devait être midi pile quand le son de cloche retentit pour sonner l’heure du repas. Beaucoup aller sûrement se rendre au réfectoire pour manger, d’autres iraient peut être sur le toit ou dans la cour. Enfin tout les lieux étaient bon pour manger. Façon de parler. Notre jeune Elisa quand à elle, c’était un moment de réflexion de quelques secondes qui c’était posé. La demoiselle avait fait des sandwiches, son objectif était d’aller tranquillement au toit, après tout, admirer le paysage était une bonne chose. Puis… Au moins elle ne verrait pas de couteau. C’était donc à ses yeux le plan idéal ! Fuir la peur était une bonne chose, évitant ainsi d’y faire face et de se retrouver dans une situation des plus gênantes. Après tout si l’on découvrait qu’elle n’osait pas toucher un couteau ? Ce serait peut être une méthode de pression à son encontre qui pourrait dégénérer et partir en baston. Car après tout, le jeu de pile ou face… Elle le pratiquait pile dans la face de ses adversaires. Qu’importe. Sortant de la pièce elle suivit un peu les gens par les escaliers, jusqu’au toit, une fois arrivée au toit. Elisa chercha du regard un endroit où s’installer pour pouvoir manger tranquillement, il n’y avait pas beaucoup de monde sur les lieux. En effet, elle se retrouva vite seule car les autres élèves semblèrent avoir reçut un message disant qu’il se passait un truc au réfectoire. n’ayant pas encore le moindre ami dans les environs c’était pour elle compliquer d’avoir un numéro. Qu’importe, un petit soupire et elle s’installa contre le mur à deux trois mètres de la porte au cas où.

« C’est génial. »

Ironique oui. La demoiselle ne trouvait pas la situation géniale, cela loin de là ! Pour elle cela aurait été préférable que l’on l’aborde gentiment. Enfin ça aurait été un mec relou elle l’aurait sûrement massacrer. Cela lui aurait sûrement aidé à tuer le temps. Déballant son premier sandwiche, ce dernier était aux poulets et crudité, elle l’avait pas préparé, comment aurait elle put le faire alors qu’elle a une frayeur énorme des couteaux ? Sur le coup, elle l’avait acheté le matin. Ce qui expliqua le fait qu’il était encore bon. Mais manger seul ne rendait pas le goût meilleur. Dans un léger mouvement de tête négatif, Elisa leva les yeux vers le ciel qui était d’un bleu magnifique, silencieuse, elle sembla avoir du temps devant elle, une quarantaine de minutes plus précisément. Mais est ce que les gens allaient revenir ? Que c’était-il passé ? Des questions qu’elle ne se posa qu’une fois les chassant de sa tête car, si cela l’aurait réellement intéressée, Elisa y serait allée. Prenant une nouvelle boucher de son sandwiche son regard vint vers ses pieds, elle n’avait pas d’amis, c’était un peu frustrant. Son frère en rirait sûrement avant de tenter de la tuer sûrement. De sa main libre qu’elle serra en un poing, elle vint à frapper le mur, mais pas fort ! Ses doigts et sa main elle y tient. Et puis Elisa n’avait pas l’envie de se faire mal, sur l’instant, c’était de manger qu’elle avait besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kataashi Hibiki


avatar
► Ta couleur : #330066
► DC : Nop
• Inscription : 23/07/2017
• Messages : 10
○ Sexualité : Bisexuelle
○ Pouvoir : 1- Claircognizance 2- Empathie



MessageSujet: Re: Le repas du midi, seule..? [Libre]   Jeu 27 Juil - 17:34




Le repas du midi,















seule..?





Ça te dérange pas ?


Le cours était long. Il était vraiment très long. Si long et si inintéressant. Tant et si bien que l'adolescente avait somnolé tout le cours durant. Et alors que la sonnerie retentissait, que le professeur sortait de la salle, elle sursautait sur sa chaise. Elle avait été réellement saisie par l'avertissement sonore. Bien que par la suite, en sentant son estomac grondait, elle le remerciait pour l'avoir réveillé de sa somnolence.
Alors qu'Hibiki se saisissait de sa béquille ainsi que de son sac, où était rangé deux sandwiches qu'elle avait achetés le matin même, une camarade de sa classe l'invitait à manger dans le réfectoire. Proposition que la jeune fille refusait gentiment, lui assurant que la prochaine fois, elle mangerait avec elle.
Aujourd'hui, elle s'était fixée un objectif. Et pas des moindres. À cause, ou bien grâce, à celui-ci, l'adolescente clopinait jusqu'aux escaliers. Face à ceux-ci, elle prit une grande inspiration avant de s'élancer pour gravir les marches. Elle sautait une marche après une marche. Elle ne voulait pas utiliser la super technique consistant à s'asseoir sur les marches et les graver une à une sur l'arrière-train. Elle tint cette idée sur deux étages. Arrivée au deuxième étage, son cœur battait la chamade et son souffle était court. Rien qu'à monter deux étages cela lui avait prit une dizaine de minutes. Tout en reprenant son souffle Hibiki s'asseyait en s'appuyant sur les rambardes. Elle continuait son avançait sur le cul tout en prenant soin de ne pas claquer sa béquille à tout-va. Elle faisait fi du regard que lançait d'autres élèves la voyant monter ainsi. De toute façon, elle trouvait cela amusant de monter ainsi les escaliers. Le restant de ça montait ne dura pas plus de cinq minutes et fut bien plus rapide qu'en sautant de marche en marche et avec beaucoup moins de temps.
Une fois arrivait au plus haut du bâtiment, elle posait sa béquille au sol, avant de s'aider de nouveau de la rambarde des escaliers. Forçant sur ses bras pour ne pas perdre l'équilibre et ainsi dévaler les escaliers qu'elle venait de monter. Hibiki se relevait assez facilement de part son habitude. Une fois sur pied, elle sautait la dernière marche, avant de s'abaisser pour récupérer sa béquille, toujours en s'aidant de la rambarde. Une fois, ceci fait, un peu plus de 15 minutes devait s'être écoulait depuis la sonnerie et son ventre gargouillait, réclamant son dû.
Hibiki arrivait sur le toit, elle observait l'ensemble du toit, appréciant la vue. Une fois, ceci fait, un peu plus de 15 minutes devait s'être écoulait depuis la sonnerie et son ventre gargouillait, réclamant son dû. Elle était ravie de pouvoir observer la vue d'ensemble qui lui était offert depuis le toit du lycée. Son ventre, lui restait insatisfait, ne désirant pas se régaler du paysage, mais de bons sandwich dans son sac. C'est pourquoi, la jeune fille s'arrêtait d'observer le paysage pour chercher une place de libre. En parcourant la terrasse des yeux, elle en observait certaine de libre, ayant peu de personnes sur le toit. Or, c'était une jeune fille aux cheveux noirs qui attirait son attention. Elle ne semblait pas particulièrement joyeuse. Mais, semblait être sympathique, bien sûr, tout cela n'était qu'à vue d'œil. Enfin, tout cela pour justifier qu'elle avait clopiné jusqu'à elle et s'était installée. Se tournant vers elle, toute souriante.

- Ça te dérange pas que je mange avec toi ?

Il était certain que sa question arrivait un peu tard, mais sa jambe réclamait le repos, repos qu'elle lui avait permis en s''installant auprès d'elle.




© Flyremoon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rouge Elisa


avatar
► Ta couleur : Pas encore décidé
► DC : Nop
• Inscription : 24/07/2017
• Messages : 10
• Pays : France
○ Sexualité : Hétéro
○ Pouvoir : Contrôle du vent et Radar



MessageSujet: Re: Le repas du midi, seule..? [Libre]   Ven 28 Juil - 0:25

C’était assez calme, très calme qu’en fait notre Elisa en avait oubliée la présence des gens encore sur le toit. Le regard dérivant alors vers son poing, nul n’y avait prêté attention. Enfin, elle prit donc son sandwiche de ses deux mains afin d’éviter de repenser à certaines choses. Bien que le silence ce fit quelques instant, Elisa fixant son sandwiche n’entendit pas le bruit d’une béquille, en fait elle était concentré. Pourquoi donc ? Penser à autre chose, même son sandwiche ne l’aidait pas à changer de pensée. C’est alors que la voix d’une autre demoiselle vint la faire revenir à elle entre autre, affichant un léger sourire en tournant le visage vers cette dernière, notre Elisa vint à lui répondre d’un air calme et doux.

« Bien sûr, cela ne me dérange pas. »

C’était un peu tard, mais ce n’était pas gênant, Elisa remarqua alors qu’elle avait une jambe en moins, puis voyant sur le visage de la demoiselle une cicatrice au niveau d’un œil, la conclusion fut rapide. Elle avait du le perdre. Hors en parler ne serait pas de bonne augure, de plus cela la gênerait sûrement. C’était ce dont elle pensait. Elisa savait que sa vie n’était pas la pire, mais elle n’allait pas prendre cette personne en pitié. Ce serait insultant selon elle. Le moment de dire quelque chose arriva, bien qu’elle n’avait pas trop d’idée, ce fut donc dans la présentation d’elle même qu’elle se lança.

« Je m’appelle Elisa. Et toi ? »

Elisa, il valait mieux qu’elle reste à discuter un peu, cela pouvait l’aider tout comme cela pouvait aider cette fille aussi ? Dans ce moment, l’attente d’une réponse était la seule chose possible, mais notre demoiselle tourna le regard vers le sandwiche de cette dernière, la question était simple. Qu’avait-elle prit comme sandwiche ? De là notre cher et tendre Elisa reposa des lors une nouvelle question. Savoir le goût et les couleurs des gens était une chose, mais notre jeune demoiselle voulait juste lancer la discussion, ce n’était pas souvent que cela lui arriva, mais qu’importe.

« Ton sandwiche est à quoi ? »

N’ajoutant pas un mot de plus, notre jeune demoiselle préféra maintenant attendre. Son interlocutrice devait tout de même souffler, monter ici avec une béquille alors qu’on est unijambiste. Cela ne devait pas être facile, mais c’était tout aussi admirable. Oui, Elisa trouva cela admirable qu’une personne avec un tel handicap fasse face à se dernier. C’était ce que pensait Elisa, peut être qu’en fait elle était carrément à coté de la plaque, gardant son sourire, un sourire sincère et doux, Elisa préféra la considérer comme une personne comme une autre. Après tout, elle était humaine et l’est toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kataashi Hibiki


avatar
► Ta couleur : #330066
► DC : Nop
• Inscription : 23/07/2017
• Messages : 10
○ Sexualité : Bisexuelle
○ Pouvoir : 1- Claircognizance 2- Empathie



MessageSujet: Re: Le repas du midi, seule..? [Libre]   Ven 28 Juil - 16:37




Le repas du midi,















seule..?





Pourquoi une aussi jolie fille comme toi manges ici toute seule ?


Hibiki s'était légèrement tournée vers son interlocutrice, étant donné qu'elle était du côté où elle ne voyait rien. Étant ainsi, elle pouvait détailler un peu plus sa compagne du midi. De long et à première vue, soyeux cheveux noirs, des yeux étrangement violets. Elle n'en avait vu de tel que dans les animes, mais il paraissait que certaines personnes possédaient réellement ce genre d'yeux. Son visage était calme et doux, pourtant, quelques instants plus tôt, elle semblait mitigé. En proie à des pensées noires. Ce n'était pas la première personne à revêtir un masque face à Hibiki, encore moins la dernière. Sa mère, par exemple, ne pouvait plus vraiment la voir. Elle voyait avant tout, cette cicatrice et cette jambe manquante. Enfin... Hibiki ne voulait pas vraiment chercher à comprendre la raison du tourment de la jeune femme aux yeux violet. Mis à part si elle souhaite lui en parler bien entendu, elle écouterait.
Sa compagne du midi lui assurait que ça ne la dérangeait pas que Hibiki se soit installé ici. C'est pourquoi, la borgne poussait un long et bruyant soupire avant de s'étirer, détendant ses muscles. Néanmoins, elle remarquait les regards de la demoiselle. Le premier observant son moignon, l'autre, son œil manquant. S'il y a une chose que lui avait appris les personnes l'entourant, était d'observer leurs regards. Celui se dirigeant sur les parties manquantes de son corps. Certains se faisaient compatissant, d'autre emplit de pitié, ou encore des regards dégoûtés ou encore ceux essayant de feindre l'ignorance. Dans la rue, les regards appuyaient sur elle et, dès qu'ils croisaient le siens, devenant fuyant, au début, elle n'avait pas vraiment apprécié tout cela. Mais à présent, bien que les remarquant, elle feint également l'ignorance, se contentant d'afficher un fin sourire. Celui de la demoiselle se rapprocher du regard compatissant, sans vraiment l'être complètement. De tous les regards, c'était celui qu'elle préférait. C'était l'une des raisons qu'elle appréciait presque immédiatement cette demoiselle. Une autre étant ses yeux violets qui étaient juste sublimes.
Après s'être étiré, Hibiki sortait l'un de ses sandwichs le dévorant des yeux. Son ventre toujours ennuyait que ce ne soit que les yeux qui dévoraient et non lui, fit prendre conscience à Hibiki que c'était à son tour de se régaler. Ainsi, elle mordait à pleine dent tout en grognant de satisfaite de pouvoir se remplir l'estomac. À côté d'elle, la demoiselle se présentait sous le nom d'Elisa. Voulant se présenter à son tour, elle se dépêchait de finir sa bouchait. Bien qu'elle fut prise de court par Elisa lui demandant ce que contenait son sandwich. La borgne souriait après avoir fini la grande boucher de sa demi-baguette.

-Hibiki, Contente de te connaître ! Hibiki ouvrit son sandwich pour le montrer à Elisa. C'est au poulet.

D'humeur joueuse, Hibiki, se tournant complètement vers son interlocutrice, affichait un sourire malicieux. Après avoir pris une bouchée, son estomac l'acclamant, la louant, faisant d'elle sa déesse, elle ajoutait :

-Alors, dis-moi... Pourquoi une aussi jolie fille comme toi manges ici toute seule ?

En fait, cette question n'avait pas vraiment d'objectif, encore moins ennuyer Elisa, simplement que Hibiki avait toujours été curieuse et ne pouvait encore moins s'empêcher de poser des questions et encore moins sans plaisanteries.




© Flyremoon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rouge Elisa


avatar
► Ta couleur : Pas encore décidé
► DC : Nop
• Inscription : 24/07/2017
• Messages : 10
• Pays : France
○ Sexualité : Hétéro
○ Pouvoir : Contrôle du vent et Radar



MessageSujet: Re: Le repas du midi, seule..? [Libre]   Ven 28 Juil - 20:16

Sur le coup la demoiselle se demandait si elle aurait du la laisser manger sa première bouchée de sandwiche. En fait elle aurait dû et elle s’en persuadait. Mais qu’importe, il était trop tard. Hors cela ne devait pas être réellement gênant. Bien que… Enfin, sortant de sa tête la moindre idée qu’elle avait, Elisa écouta son interlocutrice se présenter. Hibiki. Facile à retenir. En vu de l’apparence d’Hibiki, c’était assez surprenant aux yeux d’Elisa qu’elle ne fut pas suivit par d’autres. L’humanité était particulière certes. Mais qu’importe. Notre jeune fille gardait son sourire, sincère et doux. Mais ses yeux furent remplit d’émerveillement en voyant qu’Hibiki avait aussi un sandwiche au poulet ! Le destin… Ou le hasard ? Peut être que le dieu des sandwiches les avait toutes deux réunit ici pour une raison !

« Toi aussi tu aimes les sandwiches au poulet ? »

La nourriture n’attendait pas. Prenant une petite bouchée, Elisa avait cette habitude de profité et savourer son repas, même si il n’était pas forcément de haute qualité. Savourer c’était rendre honneur à ceux qui l’ont préparé. Même Hibiki pouvait être d’accord avec cette pensée ? Elisa se le demanda. Mais si cela pouvait se trouver, Elle avait prit le dernier sandwiche restant n’ayant peut être pas trop le choix ? Non. Elisa n’allait pas rajouter de question sur le repas de son interlocutrice. Mais cette dernière vint à lui demander pourquoi une aussi jolie fille qu’elle mangée seule. C’était un peu gênant, était elle vraiment jolie ? Qui pourrait l’affirmer ? D’un léger rire gênée elle répondit d’une voix légèrement gênée aussi.

« Je ne pense pas être jolie… Enfin, c’est qu’ici je ne connais personne. »

Oui, personne n’était venu à elle pour prendre connaissance. Dans le fond si cela se trouvait on aimait l’ignorer ? Pour voir si elle ferait un pas ? Enfin elle pourrait, mais là sur ses derniers instants Elisa n’en avait pas eux l’envie. Peut être qu’elle était trop dans ses pensées, perdue.. ? Qui sait ? Mais elle allait bien, même seule. Hors la compagnie et l’approche d’Hibiki l’avait rassurée, les gens ne l’ignoraient pas. Le regard d’Elisa resta sur celui d’Hibiki, ne pouvant détourner le regard car à son tour elle avait une question, même si sa question n’était qu’un retour par rapport à celle qu’on lui avait posé. Cette question se montra être la suivante.

« Tu connais beaucoup de monde ici ? »

C’était sur un ton amical et doux qu’elle c’était exprimer, après tout Hibiki sembla être sympathique. Et puis elle n’allait pas la frapper quand même ? Non… Elisa se sentirait mal sur le coup de la vexer. Après tout c’était en dehors du personnel la seule personne à l’avoir approchée. Peut être que notre Elisa était devenue timide depuis un certain événement ? En y repensant si cela était vraiment le cas, ce serait frustrant et très gênant. Au fond d’elle notre jeune demoiselle ne savait plus, mais pour oublier cela, croquer un bout de son sandwiche était peut être pour le moment la meilleure des solutions. Pourquoi ? Car elle ne se sentait pas prête à parler de son frère, mais aussi de ce qu’elle pourrait ressentir. Préférant avant tout prendre connaissance des gens et savoir comment ils peuvent se comporter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kataashi Hibiki


avatar
► Ta couleur : #330066
► DC : Nop
• Inscription : 23/07/2017
• Messages : 10
○ Sexualité : Bisexuelle
○ Pouvoir : 1- Claircognizance 2- Empathie



MessageSujet: Re: Le repas du midi, seule..? [Libre]   Ven 28 Juil - 22:33




Le repas du midi,















seule..?





Ça fait une personne


Alors qu'Elisa avait demandé si Hibiki aimait les sandwichs aux poulets, cette dernière venait d'en croquer une pleine bouchée. Ne pouvant répondre à sa question immédiatement, elle se contentait de hocher énergiquement la tête. Tandis que sa compagne de déjeuner prenait une bouchée de son sandwich l'air ravi de son repas, Hibiki l'avalait. Pouvant enfin répondre, elle ne se fit pas attendre les étoiles dans les yeux.

- Je pourrais en manger toute ma vie ! Puis après quelques secondes de réflexions, quoique... Je finirais dégoûté... Enfin ! T'as compris.


Alors que la borgne continuait son sandwich, Elisa semblait légèrement gênée par la remarque qu'avait fait Hibiki. Tant est si bien qu'elle laissait s'échapper un léger rire qui semblait flotter légèrement flotter dans l'air. Un rire musical, que même le vent ne désirait laisser s'évader et disparaître. Hibiki était étonnée qu'elle ne riait pas plus souvent, ou qu'on ne la fasse pas plus rire. À l'écoute de ce charmant son, Hibiki ne put retenir un gentil sourire bien plus sincère que sincère. À l'inverse d'Elisa, le rire de Hibiki était loin d'être aussi charmant. Il était bruyant et inarrêtable. Elle s'était souvent fait disputer à cause de ce rire qui, si elle retenait, ressemblait bien plus à des grouinements de cochon qu'à autre chose. Bien qu'on lui dise souvent qu'il est communicatif à cause de son son étrange.
Suite à la réponse de son interlocutrice, Hibiki se rebutait la bouche encore pleine. À force de manger rapidement et avec avidité, en quelques minutes, elle avait déjà mangé les trois-quarts du sandwich. Bien sûr qu'elle était jolie ! De superbe cheveux long, noir et soyeux, tant est si bien que le soleil y laissait de magnifiques reflets. Des yeux à en tomber la renverse avec leurs couleurs violettes, car oui, Hibiki pensait sérieusement que les yeux d'Elisa étaient violets, où y était marqué une multitude d'émotion. Et une taille de mannequin. Enfin... Hibiki ne put lui dire tout cela, à cause du contenu de sa bouche. Et puis, le fait qu'elle dise qu'elle ne connaît personne, signifiait sûrement qu'elle n'avait pu se lier d'amitié avec personne pour l'instant. Chose à laquelle Hibiki répondit sans détour en se pointant du doigt, après avoir avalé sa bouchée.

-Bon, ben maintenant, tu me connais ! Ça fait une personne.


Hibiki lui souriait, alors qu'Elisa, la regardait droit dans les yeux. Visiblement une question sur le bout de la langue, qu'elle ne tarda pas à poser. Le sujet étant si elle, elle connaissait beaucoup de personnes. Répondant toujours du tac au tac, toujours sans vraiment réfléchir :


-Hum... Les gens de la classe, des personnes du personnel aussi... Oh ! Et il y a la fille du parc ! On s'est amusé à chasser les méchants. Mais on en a trouvé aucun...

Et alors que Hibiki parlait, elle ressentait un micro changement au niveau d'Elisa qui dura certes pas longtemps, mais il était certain que quelque chose était là. Une tristesse ou une peur. Enfin, quelque chose de sombre et qui n'avait rien à voir avec la joie sinon l'antonyme.

-Tu devrais venir un jour ! On chasserait les méchants à trois, proposait la borgne.

La proposition faite, Hibiki gardait son sourire fixe, tout en observant Elisa. Il y avait bien cette marque sombre toujours attachait à elle. Lui collant à la peau. Hibiki ne se prétendait pas sauveuse de la veuve et de l'orphelin. Elle ne prétendait pas être infaillible, elle-même avait ses fêlures. Elle n'avait jamais forcé personne à se livrer à elle. Et ne le ferait pas, sachant à tel point c'était désagréable.




© Flyremoon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rouge Elisa


avatar
► Ta couleur : Pas encore décidé
► DC : Nop
• Inscription : 24/07/2017
• Messages : 10
• Pays : France
○ Sexualité : Hétéro
○ Pouvoir : Contrôle du vent et Radar



MessageSujet: Re: Le repas du midi, seule..? [Libre]   Dim 30 Juil - 4:04

Hibiki était peut être plus fan des sandwiches au poulet qu’elle. Enfin, Elisa ne pouvait pas prendre un couteau en main, la peur premièrement et secondement… Ses souvenirs de son frère. Par contre notre demoiselle elle, ne trouverait pas le moyen d’en être dégoûtée. Mais varier les saveurs était largement mieux que de toujours manger la même chose ! Donc elle pouvait de ce fait comprendre son interlocutrice sur le point d’être dégoûtée ou non de ce sandwiche ! Apparemment elle devait avoir énormément faim comparé à notre Elisa, celle ci qui mangea par petit bout contrairement à la borgne qui mangeait à grande bouchée. En un sens cela devait paraître amusant, cela pouvait permettre à la douce demoiselle de penser à autre chose que son passé et aussi des couteaux. De ce fait elle pouvait garder l’esprit tranquille et respirer comme elle le souhaite. Restant calme malgré la légère gêne que son passait lui infligeait. Elisa n’était pas à refuser de la compagnie et des rencontres. Hibiki sembla bien lui faire comprendre qu’elle était ravie de l’avoir rencontrée, le fait de dire que maintenant elles se connaissaient, c’était une bonne chose. Elisa avait au moins une personne à qui parler maintenant. Des fois une personne c’était largement suffisant que plusieurs. Hibiki sembla elle connaître bien du monde, élèves de sa classe, membre du personnel et même une fille à l’extérieur. Cela devait être une enfant avec laquelle elle avait du jouer pour passer le temps. Oui sûrement ! Ce qui était une bonne chose, de plus les enfants avaient une vision différente des gens ayant passé l’enfance.

« La prochaine fois peut être que vous en trouverez ? »

Toujours de son sourire sincère, oui. Elisa trouvait cela attendrissant. Sur le coup elle n’avait rien d’autre à ajouter, son interlocutrice lui proposant même de venir un jour chasser des méchants. La proposition était intéressante, petite elle n’avait pas eux l’occasion de faire des jeux dans ce genre. C’était une idée. Rattraper le temps perdu en retombant en enfance ! Surtout si cela pouvait permettre d’aider quelqu’un en prime! Notre douce adolescente se sentait un peu mieux, une présence amical et qui se montrait fort sympathique. Cela l’aidait à évacuer sa gêne et les retours d’émotions de son passé. Au moins. Elisa aura peut être fait un micro pas, mais elle l’aura fait ! Qui sait ce qu’elle pouvait penser avant ? Personne. Sauf si un télépathe avait été dans les parages, là ça aurait été vraiment gênant. Ce n’était pas dans ses envies de partager son passé pour l’instant. Elisa ne savait pas vraiment comment faire confiance aux autres. Enfin pour elle cela ne se faisait pas à la première rencontre mais avec le temps. Etait ce la même chose pour tous ? Qui sait. Sans en ajouter d’autres mots sur ça, elle prit part de répondre à l’invitation.

« Cela pourra être amusant, pourquoi pas ? »

Peut être que quelqu’un d’autre aurait envoyé la borgne balader, mais pas notre Elisa, elle avait besoin de faire quelques choses par moment pour se détendre, bien que cette idée était enfantine, c’était intelligent à la fois ! Levant alors le regard vers le ciel, fermant quelques instants ses yeux, elle amena son sandwiche à ses lèvres pour en prendre une bouchée, toujours légère. Après avoir avalé le morceau, elle prit un soupire de plaisir, manger ça faisait du bien oui. Mais aussi parce qu’elle aimait se sentir vivre comme après chaque mauvais souvenirs qui pouvaient ressurgir. Elisa d’une voix douce vint à dire.

« Hibiki, d’après toi, qu’elle est la plus belle chose en ce monde ? »

Cette question pleine de sens et de non sens à la fois… On pouvait s’attendre à une chose sérieuse comme à quelque chose d’amusant. Elisa prit la peine de reprendre avant qu’Hibiki ne réponde à cette question.

« Pour moi ce sont les fraises. Et les rencontres que l’on peut faire. »

Un léger rire amusé, pour ainsi se rassurer elle même et être sûr que tous ses souvenirs et pensées néfastes soient partit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kataashi Hibiki


avatar
► Ta couleur : #330066
► DC : Nop
• Inscription : 23/07/2017
• Messages : 10
○ Sexualité : Bisexuelle
○ Pouvoir : 1- Claircognizance 2- Empathie



MessageSujet: Re: Le repas du midi, seule..? [Libre]   Dim 30 Juil - 14:44




Le repas du midi,















seule..?





Les kangourous sont troooop cool


Hibiki finissait son sandwich alors qu'Elisa lui assurait qu'elles trouveraient des méchants la prochaine fois. L'unijambiste l'espérait également. La dernière fois, elle n'avait pas put utiliser son super rayon laser bim qui dévaste tous les méchants. Hibiki hochait la tête à la remarque d'Elisa, ne pouvant parler puisqu'elle avait le dernier bout de son sandwich dans la bouche. Un réel délice. Elle sortit de son sac un autre sandwich, encore de la taille d'une demi-baguette contenant du fromage orange. Manger des produits laitier tous les jours est bon pour la santé. Bien que Hibiki ne sache pas vraiment pourquoi, c'était ce que disaient les pubs qui passaient à la télé.
Lorsque Hibiki reprit une première bouchée de son sandwich, la demoiselle répondait à l'affirmatif à sa proposition de jeu. La borgne ne put s'empêcher de lâcher un "Youhou !" de joie. Elle avait toujours adopté la philosophie : plus on est de fous plus on rit. Bien qu'elle ne soit pas sûre de la santé mentale de sa camarade, mais tant qu'elle se prêtait au jeu, tout était pour le mieux. À leurs âges, les adolescents se trouvent toujours entre deux mondes, celui des adultes et celui des enfants. Et en général, ils essaient de se rapprocher de celui des adultes puisqu'ils veulent prouver qu'ils sont aptes à faire comme les grandes personnes : boire, fumer, discussion d'adulte, maquillage... Hibiki, était du genre Peter Pan. Une enfant ne voulant pas grandir en somme. Elle trouvait toujours les enfants fantastiques et bien plus appréciables que ceux, se disant grande personne. Il n'y a pas de réelle prise de tête avec eux. Bien qu'ils peuvent être plus cruels que les adultes puisqu'ils cachent bien moins leurs pensées que les grandes personnes. Et puis, il n'y a qu'avec eux que l'on puisse réellement s'amuser à courir partout, sauter dans les flaques d'eau, rouler dans l'herbe, inventer des histoires super fantastiques. Enfin, tout cela pour dire que les enfants sont mieux que les adultes et que Hibiki voulait rester un enfant toute sa vie.
Elisa poussait un soupir qui semblait être dû aux morceaux de sandwich avant de poser une question bien étrange à la borgne. La question étant "qu'elle est la plus belle chose en ce monde", selon Hibiki. Quelques secondes après elle lui donnait sa réponse. Pour elle, c'était les fraises et les rencontres. Hibiki hochait légèrement la tête heureuse d'entendre à nouveau le rire de la demoiselle. Puis elle commença à réfléchir à sa question, chose assez rare. Elle était d'accord avec Elisa pour dire que les fraises étaient des petites merveilles délicieusement délicieuses. Que les rencontres étaient surprenantes et très appréciable. Pour l'unijambiste, l'une des plus belles choses en ce monde était le sourire. Oui, un sourire sur un visage était sûrement l'une des plus belles choses en ce monde. Pas un sourire triste ou cachant sa tristesse. Non, le vrai sourire faisant plisser les yeux. Celui qui est sincère et sans malice. Elle trouvait aussi le son d'un cœur battant beau. En fait, tout ce qui concernait la vie, était beau, que ce soit le ciel, les arbres, les animaux, les kangourous (surtout les kangourous), un sourire, une larme, oui, tout pouvait être trouvé beau Après un temps de réflexion qu'elle prit tout en mâchant son sandwich, elle finit par répondre à Elisa.

- La plus belle chose dans ce monde, hein ? Je dirais la vie. Et les sourires, ajoutait-elle.

Hibiki avait répondu sérieusement, comme elle le fait rarement. Si sérieusement que Hibiki ne put s'empêcher de rajouter par-derrière :

-Et y a les Kangourou aussi ! Ils sont troooop cool ! De vrais kick-boxer !

Pour illustrer ses propos l'unijambiste imitait un coup de pied de façon assez étrange puisqu'elles étaient assises.




© Flyremoon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rouge Elisa


avatar
► Ta couleur : Pas encore décidé
► DC : Nop
• Inscription : 24/07/2017
• Messages : 10
• Pays : France
○ Sexualité : Hétéro
○ Pouvoir : Contrôle du vent et Radar



MessageSujet: Re: Le repas du midi, seule..? [Libre]   Dim 30 Juil - 19:01

Niveau avancement dans le repas, Elisa mangeant bien moins vite que son interlocutrice, resta surprise un peu de ce fait. Oui, cette dernière avait presque terminée son premier sandwiche, c’était juste surprenant. En fait la suite l’était encore plus, Hibiki en sortit un second, celui ci devait avoir du cheddar ? Enfin c’était ce que pensait notre demoiselle en voyant du fromage orange. Il n’y avait pas vraiment à se poser de question. La faim était naturelle ainsi que la gourmandise. Pouvant comprendre cela à cause de son addiction pour les fraises, Elisa n’allait pas lui dire d’arrêter, au contraire elle l’encouragerait à reprendre des forces, après tout… Le repas est un passage important de la journée, car sans énergie, que pouvons nous faire ? Rien. Tout simplement Elisa imagina un court instant si elle n’aurait pas mangée. Bah la journée serait plus à l’infirmerie qu’en cour. Manger est important pour reprendre des forces et Hibiki elle, elle devait sûrement le savoir. Même peut être plus qu’elle ? Possible, après tout notre douce adolescente mangeait mais juste ce qu’il fallait. Certaines choses elle en abuserait, tel que des fraises. Cette exemple était le plus simple à comprendre. Enfin, passant un peu le détail, écoutant ce qu’avait à dire son interlocutrice, ce qu’elle déclara était touchant. Si les gens avaient une pensée à peu près pareil qu’elle, le monde ne serait que plus joyeux non ? Sûrement. Faire sourire et rendre heureux tout en profitant de sa vie, c’est une belle chose. Mais les gens faisant cela devaient être rare. Elle même ne pouvait prétendre en faire partie. Une chose vint la surprendre, Hibiki vint à ajouter les kangourous. Oui ils étaient cool, pas par rapport au kick boxing, mais par rapport à autre chose, leurs bonds. De plus la démonstration de coup de pied était à rire, Elisa en laissa échapper un petit.

« Oui, par contre excuse moi d’avoir rie, je ne me moquais pas de toi. »

Ce fut de là qu’elle vint à prendre une autre bouchée de son sandwiche, toujours une petite, mais au moins son sandwiche rétrécissait petit à petit. C’était largement suffisant, ensuite levant le regard vers le ciel, levant sa main libre vers le soleil pour faire comme si elle voulait l’attraper, Elisa avait une pensée en tête, s’imaginant un court instant être un oiseau, volant dans le ciel. C’était une chose qu’elle aimerait pouvoir faire, voler dans le ciel.

« Je préfère les oiseaux, j’aimerais un jour pouvoir voler. Sentir se sentiment de liberté vis à vis du sol. Un jour ce sera peut être possible qui sait ? »

Sur ses mots, elle garda le regard vers le ciel, toujours souriante est douce, heureusement que personne ne venait pour les déranger. Se connaissant, Elisa savait qu’elle pourrait paraître violente pour se défendre. Chose dont pour le moment notre demoiselle préférerait éviter. Un jour peut être qu’on la verra s’énerver ? Mais ce qui était sûr, c’était que là à l’instant présent ça allait mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kataashi Hibiki


avatar
► Ta couleur : #330066
► DC : Nop
• Inscription : 23/07/2017
• Messages : 10
○ Sexualité : Bisexuelle
○ Pouvoir : 1- Claircognizance 2- Empathie



MessageSujet: Re: Le repas du midi, seule..? [Libre]   Lun 31 Juil - 17:03




Le repas du midi,















seule..?





Si tu veux tu peux


À l'imitation de coup de pied de Hibiki, le son du rire d'Elisa s'échappa. Suivie de ses excuses qu'Hibiki chassait bien loin d'un geste de la main. Son rire n'avait rien de méchant ni même d'offensant, de plus Hibiki avait également rit de sa piètre démonstration de coup de pied. Et puis, s'il fallait toujours se restreindre à rire dans quelques occasions, le monde deviendrait malade de tristesse. Il fallait aussi dire que le rire d'Elisa était bien trop beau pour lui dire d'arrêter de rire.
Un court silence s'ensuivit dans lequel Hibiki mangeait toujours avec la même hargne son sandwich. Toujours pas réellement rassasié. Elle avait toujours mangé comme quatre, étant donné qu'elle avait toujours dépensé tous le surplus d'énergie accumulé par le ravitaillement en nourriture. Rester en place, elle en était incapable, mis à part pour dormir, bien évidemment. Ce qui explique ses mauvaises notes.
Elisa levait la main vers le ciel sur le regard interrogateur de l'unijambiste, ne comprenant pas ce qu'elle faisait. Bien entendu, elle pensait à tous ses animes où les personnages levaient la mains vers le ciel, comme pour l'atteindre, tel un rêve impossible. Et pourtant, ils y sont toujours arrivés, non sans mal. Enfin... Au moins symboliquement parlant. Peu après que son bras se soit tendu, elle parlait de son désir de rejoindre le ciel. Pouvoir voler. Et alors qu'elle parlait de ce désir, le regard de Hibiki se tournait vers son moignon. Elle se souvenait de ces jours sombre où la tristesse lui avait prit toutes les couleurs du monde mis à part le gris terne et monotone. Ces jours où le ciel ne lui était accessible que derrière une fenêtre et elle ne voulait même plus tourner la tête pour le contempler. Ces jours où, tout simplement, elle aurait voulut échanger le monde entier pour retourner dans le passée et retrouver sa jambe et son œil. Aujourd'hui, elle avait accepté la perte de ses membres, cela faisait partie du processus. Mais parfois, il lui arrivait de repenser à la sensation de marcher de ses deux jambes, de tout simplement rester debout sur ses deux jambes. De pouvoir voir de ses deux yeux.
Les yeux de Hibiki finirent par se détacher de son moignon, choisissant de ne pas déprimer sur le passer et ce qui avait été perdue. Choisissant de penser qu'elle avait survécu et pouvait vivre. Son regard se tendit alors vers le ciel d'un magnifique bleu. Elle hochait la tête.

- Y a un proverbe qui dit "si tu veux, tu peux". Donc si tu veux voler, tu voleras ! Bon après, comment ? je sais pas, mais tu pourras !

Hibiki avait tendance à parler sans savoir, et avec confiance.




© Flyremoon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Le repas du midi, seule..? [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le repas du midi, seule..? [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une après-midi de libre n'est jamais de refus [PV : Mycroft]
» Je n'aime pas manger seule! [libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» L'Attaque du Wookie !!!! [Libre]
» Après midi shopping [Topic Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Établissement scolaire :: Toit-